Se promener dans Avignon, regarder nos remparts, admirer nos beaux monuments est devenu un véritable parcours du combattant pour nous ! Imaginez ce que cela doit être pour le touriste lambda qui voudrait prendre un peu de temps dans notre belle ville, hélas, dénaturée par la saleté !

Que l’on soit Avignonnais ou Montfavétains, le constat est désolant pour ne
pas dire catastrophique, la saleté attire la saleté, les dépôts sauvages attirent de nouveaux dépôts sauvages, un papier de bonbon attire un autre papier, les paquets de cigarettes vides fleurissent aussi, sans parler des mégots jetés qui polluent nos rues et ce, jusque dans nos Sorgues.

Les agents municipaux chargés de la propreté des rues et ceux du grand
Avignon chargés de l’enlèvement de ces dépôts sauvages n’arrivent pas à
suivre ces exactions, les incivilités s’accumulent et le civisme a totalement
disparu…

Pour qu’enfin nous ayons une ville propre, remontons-nous les manches et
n’ayons pas peur d’agir en citoyen et citoyenne. N’acceptons plus ces
agissements et faisons en sorte que nous puissions profiter de notre belle ville en étant tous acteurs, actrices de cette propreté.

Une photo, une vidéo, un appel téléphonique à la mairie qui saura vous diriger vers le bon service ou vous indiquer le numéro de téléphone adéquat feront que les agents de la propreté seront alertés et pourront agir rapidement, rendre à la rue ainsi dégradée toute sa sérénité. Ces agents verront que la population de leur ville est attentive et respectueuse de leur travail parfois ingrat mais tellement utile à toute la communauté.

Un peu de civisme, le respect des consignes de collecte et de tri, des gestes simples seront aussi efficaces qu’un surcroît d’agents d’entretien et une noria de camions.

N’acceptons plus ces agissements et faisons en sorte que nous puissions nous balader dans ce symbole de culture, de patrimoine qu’est notre ville.

José Rigo, colistière de la liste d’Anne-Sophie Rigault, Avignon à cœur.